Jour 7 : 2/09/14 – Tirano/Bolzano


L’itinéraire du jour (276 km)

Ce matin, il fait super beau et il n’y a pas de tente à plier : cool !

Tirano

Tirano

À peine levé, je file à la salle du petit-déjeuner ; le motard d’hier est déjà là, on se salue, puis à défaut de guidon, je mets la tête dans le buffet. Je me fais péter la panse à base d’œuf/jambon/fromage/yaourt/salade de fruits/tartines (j’en profite pour prendre 2/3 provisions pour me faire un sandwich, mais chut…). Je retourne ensuite chercher mes affaires, rends la clé et sors de l’hôtel pour aller chercher Kawette. Le motard d’hier est encore devant, en train de vérifier son itinéraire du jour, sa MT01 déjà chargée. On commence alors à discuter bécane (bien sûr), voyage, … Le temps file, il commence à être temps de rouler ; il me demande vers où je vais : vers l’est ! Passo del Tonale, Merano, puis une boucle pour rejoindre Bolzano puis les Dolomites jusqu’à Tolmezzo et retour.  Lui aussi a prévu d’aller jusqu’à Tolmezzo, puis de rentrer en France par l’Autriche et l’Allemagne, mais lui voulait passer par le Stelvio (que je comptais faire au retour) pour rejoindre Merano. Je n’ai rien de figé, so let’s ride the Stelvio together !

À 9h, c’est parti : la MT01 ouvre la route, j’ai la tête directement dans les échappements, ça ronronne sévère ! La première partie de la route est ennuyante à souhait entre lignes droites et tunnels, mais à partir de Bormio, les choses sérieuses commencent, c’est l’ascension du Stelvio. Un décor magnifique, un temps superbe, une route propre, des virolos à gogo. Que demander de mieux ! Quand les premières épingles arrivent, je suis obligé de cravacher Kawette à chaque relance pour espérer lutter contre le couple camionesque de la MT01. OK, j’ai moins de la moitié de cylindrée, mais ce n’est pas pour ça que je vais me laisser faire !

P1110347 HDR montee Stelvio


P1110350 HDR2 montee Stelvio
Pause pendant l'ascension du Stelvio - plus que dix-sept épingles Pause pendant l’ascension du Stelvio – plus que dix-sept épingles

Dix-sept épingles plus tard, nous arrivons donc en haut du col d’où nous admirons le paysage grandiose.

P1110357 passo dollo Stelvio


P1110364 pano43 Col du Stelvio
P1110374 passo dello stelvio rifugio garibaldi
P1110377 HDR passo dello stelvio kawette
Passo dello Stelvio Passo dello Stelvio

Nous nous réchauffons avec un café et nous repartons pour la descente ; mince, j’ai encore oublié de lui demander comment il s’appelle… À chaque épingle se trouve un panneau pour en indiquer le compte : 1, 2, 3, … 10, 11, 12, … 20 (bon ça commence à faire là !), … 30, 31 (mais ça n’en finit jamais où quoi ?!), … 40, 41 (j’ai le tournis !), … 46, 47, 48 ! Fiou, c’est fini ! 48 épingles, 26 kilomètres et 1843 mètres de dénivelé : sacrée descente ! On retrouve ensuite la vallée, la chaleur, le trafic et les routes droites jusqu’à Merano où on fait une pause déjeuner dans un petit restaurant italien. On pense enfin à s’échanger nos noms, il était temps !

Merano

Merano

Après le repas, je reprends la route avec Fabrice direction Bolzano, à 30 kilomètres de là. Mais plutôt que d’y aller directement, nous allons faire un détour de 90 kilomètres pour grimper quelques cols en plus ! J’ouvre la route, à l’attaque du Passo di Monte Giovo a.k.a Jaufenpass. Arrivé en haut, on se prend une grosse claque de vent bien glacial dans la tronche.

P1110394 Jaufenpass - passo Giovo


Jaufenpass - Passo Giovo Jaufenpass – Passo Giovo

Ils ont dû galérer pour monter jusqu'ici, eux !

Ils ont dû galérer pour monter jusqu’ici, eux !

Après quelques clichés et un café pour se réchauffer, nous redescendons vers Vipiteno pour remonter sans transition vers le passo di Pennes ; une montée de col comme je les aime : pas trop d’épingles, des beaux virages variés et un bitume nickel, de quoi se faire bien plaisir. « Gratt »… oups, le repose pied droit qui frotte. Bon ben 1 partout, balle au centre, mais il va falloir que je me calme « un peu »…

P1110406 pano45 Sarntal - Sarentino


P1110415 pano46 Sarntal - Sarentino
Passo Pennes Passo Pennes

La descente se fait le long du rio Talvera dans des gorges de toutes beautés avec une pause photos entre le Castel Roncolo et le Castel Novale qui se font face.

Castel Novale

Castel Novale

Quelques kilomètres après, nous arrivons à Bolzano où nous nous arrêtons boire un verre. Fabrice décide de continuer la route vers les Dolomites car il doit être chez lui 2 jours plus tard pour reprendre le boulot. De mon côté, je reste sur Bolzano et me réserve les Dolomites pour le lendemain afin d’en profiter pleinement.

Je vais alors trouver un camping pas loin. La nana de l’accueil me dit que le sol est dur et me demande si j’ai un marteau. Ben bien sûr ! Quand je voyage à moto, j’ai toujours un marteau sur moi, c’est évident ! J’ai aussi une scie et une perceuse dans le top case, au cas où… En repassant à l’accueil pour faire terminer l’enregistrement après l’installation, un motard allemand était au guichet et la nana lui pose la question du marteau. Et il en avait un… Ils sont fous ces Allemands !

Je retourne ensuite faire un tour à Bolzano pour découvrir la ville et y faire quelques courses, avec les Dolomites en toile de fond. Une petite pensée pour Fabrice qui est en train de s’y éclater. Vivement demain !

P1110442 Bolzano


P1110455HDR Eglise Bolzano
Bolzano Bolzano

Puis retour au camping, dîner et dodo : demain, ça va être bien (ça rime, donc c’est vrai) !


On the next episode : les Do…, les Dodo…, les Dolomites !

Social tagging:

2 Responses to Jour 7 : 2/09/14 – Tirano/Bolzano

  1. Papy dit :

    En comptant les deux versants, on dit avoisiner les 70 épingles pour le Stelvio.
    Vivement la suite!

Laisser un commentaire